Philosophie

Bactériologiste à l’origine, le docteur BACH (1886 - 1936) constate qu’une même maladie se
développe différemment selon l’état d’esprit du malade qui en est affecté.
Il fonde son œuvre sur cette philosophie simple : s’attacher à comprendre le malade, et non
la maladie.

Pour trouver chacune des 38 quintessences florales, il étudie donc l’attitude
mentale de ses patients envers la vie.

Puis il observe longuement la nature, cherchant dans le « geste de la plante *»
une similitude avec le comportement humain identifié, afin de développer le
potentiel positif
strictement inverse à l’état émotionnel décrit.

Ce principe d’analogie également appelé « loi des semblables » est
énoncé par Samuel HAHNEMANN, père de l’homéopathie, en 1796.
Il est au cœur du fonctionnement de l’homéopathie.

Par exemple, le café gêne le sommeil chez la plupart des gens, mais à
dose homéopathique il devient efficace contre l'insomnie.

Ainsi, la méthode du Docteur BACH est axée sur une prise de conscience
de nos états émotionnels
, et de leurs impacts sur nos comportements
comme sur notre environnement social.

Progressivement et pour chaque émotion identifiée, les Fleurs de BACH nous
ramènent à une tranquillité d’esprit et rétablissent notre harmonie intérieure.

La méthode BACH sollicite notre volonté personnelle à nous connaître pour nous transformer, harmonisant nos émotions et éclairant nos motivations.

On est ici très proche du « connais-toi toi-même » de SOCRATE.

Dans une démarche pleine de douceur et de compassion où chacun s’accueille sans se juger, le Docteur BACH nous invite à nous découvrir et à nous comprendre pour restaurer durablement notre équilibre émotionnel