Accompagner l’hypersensibilité par la sophrologie

Dans Emile ou de l’éducation, Jean-Jacques Rousseau écrivait « la conscience est la voix de l’âme ».  Mais comment tendre vers elle une oreille attentive jusqu’à entendre son murmure quand les mugissements de la sensibilité viennent retentir en un tumulte assourdissant ?

SevanAccompagner l’hypersensibilité par la sophrologie
Lire plus