[blog] simplement, un temps pour soi

A la Une

[Rencontre avec] Yannick Frieh

Dans le cadre de mes activités au sein de la Société française de Sophrologie, j’ai eu le privilège de rencontrer Yannick Frieh, sophrologue, sophrothérapeute et directeur de l’ESSA Colmar. Rencontre avec une personnalité lumineuse qui porte une voix d’éveil de la conscience.

[Lecture du mois] « Le guide dessiné de l’hypersensibilité »

Caroline Cohen-Ring publie une formidable BD de 141 pages aux couleurs douces et aux formes rondes, avec un ton tout en délicatesse et en bienveillance, ...

[Lecture du mois] « Élan vital », de Sophie Chassat

Ce livre a une place spéciale dans mon cœur et, chaque fois que mes yeux se posent sur lui, j’éprouve une vive reconnaissance qui m’enveloppe ...
blog Judith Dumas sophrologue interview rencontre

[Rencontre avec] Sandrine Sarraillé-Patin

J’aime en particulier les rencontres, car elles sont une merveilleuse opportunité de se voir offrir en partage un autre regard sur les choses de la ...
blog Judith Dumas sophrologie et ouvement

Sophrologie et mouvement

Le mouvement est au cœur de la pratique sophrologique. Le voilà qui se révèle dans l'éprouvé du corps senti quand, au détour d'un geste des ...

Judith Dumas

Prendre un temps pour soi…

« Si essentiel… Le temps de l’observation, de la réflexion, ou celui de la contemplation. Le temps d’accueillir et de laisser vivre en soi ce qui nous touche au plus profond, émerge et nous transforme aussi, parfois. Le temps de la découverte ou le temps, heureux, d’une synchronicité qui fait sens. Le temps d’une rencontre, joyeuse et généreuse…

Vous l’aurez compris, ce blog aspire à partager, avec pudeur et bienveillance, un regard sensible sur les sujets que j’explore ou que j’investis. Pour vous, pour moi, il a vocation à offrir, simplement, un temps pour soi… »

Retrouvez mon parcours complet sur le site Sophrologie et Devenir

L’inspiration du mois

« Bénies soient celles qui savent se connecter à leur plus simple humanité. De leurs paumes ouvertes elles prennent la main d’une sœur et œuvrent sans bruit. Elles sont présentes, dans le calme et la musique du cœur, et apportent leur soutien silencieux, celui qui dit en toute humilité, je te vois, je te soutiens. »

Camille Sfez
in. « Vunérable »

Me suivre ailleurs

admin_sophrologieBlog Judith Dumas